NAO 2018 , Le Directeur Général tire les ficelles

Voici les dernières propositions de la Direction Générale suite à la deuxième réunion «  NAO 2018 » qui s’est tenue le Lundi 16 Avril

AG de 50€ + AI 0,4 % pour les catégories Ouvrier / employé et AM/technicien

AI de 1,5 % pour les cadres jusqu’au 660 inclus et AI de 1,3 % pour les Hauts dirigeants.

Augmentation des primes de nuisance de 5 %.

Augmentation de 20 points UIC sur le calcul des primes de la Médaille du Travail.

L’octroi d’un RC sur remplacement pendant un jour de repos ou changement de quart.

Augmentation de 5 points UIC sur le calcul de la prime d’astreinte.

Ces propositions sont bien loin des attentes de la CGT car AUCUNE de nos revendications n’a pu être discutée ! ! !

Pour préparer ces NAO, la CGT, et les salariés en Assemblées Générales sur les deux sites, a construit un cahier revendicatif de 20 propositions concrètes.

Tous les besoins sociaux et salariaux étaient représentés tels que la rémunération, la reconnaissance de l’ancienneté, le temps de travail, l’uniformité entre les deux sites de production, la dotation du CE et la mutuelle.

On se demande encore pourquoi nous avons été invités autour de la table car …les revendications acceptées ou à négocier par la DG ne concernaient que celles du partenaire social…FO ! ! !

La seule proposition CGT acceptée par la DG est celle de l’appel d’offre sur le contrat de mutuelle mais comme la date butoir du 12 avril 2018 est passée, nous allons donc devoir attendre 2019 pour renégocier notre contrat et pour une mise en place en …2020 ! ! !

Quel mépris ! ! !  Sachant que depuis plus de 6 mois la CGT n’a cessé de rappeler à cette même Direction, le besoin fondamental d’une meilleure couverture pour nos familles.

La DG voudrait mettre la CGT et les salariés qu’elle représente de côté qu’elle ne s’y prendrait pas mieux ! ! !

Peut-on encore croire ceux qui nous disent que seul le dialogue social paye ?

Entre l’autofinancement de l’augmentation de 5 % de la prime de nuisance grâce à sa différentielle et l’application à tous les ateliers de la note RH  du secteur Additifs, ne servant qu’à masquer le manque d’effectif, la Direction ne prend aucun risque.

L’engagement de la Direction concernant l’embauche d’intérims en CDI sur les postes clefs, là aussi aucun risque puisque cela est déjà inscrit dans l’accord de fin de conflit signé par la CGT en mars dernier.

Donc presque 4h de réunion pour 20€  brut de plus que la proposition initiale de la Direction et ensuite c’est le retour du clientélisme.

Quelle démonstration du dialogue social, on se fout de notre gueule ! ! !

La CGT continuera son combat pour que sa grille des salaires proposée à la Direction depuis octobre 2017 soit discutée lors de ces NAO car une troisième réunion s’est déclenchée le 3 mai 2018 à Bergerac.

L’équité entre salariés, nouveaux et anciens contrats, et une juste reconnaissance salariale de nos activités spécifiques ne s’imposera que par l’appui de toutes et de tous ! ! !

 

La CGT  ne se laissera pas GUILLETinée ! ! ! Seule la Lutte paye ! ! !

 

D’ici la troisième réunion, la CGT appellera à différentes actions

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *